Forum classé NC-16 en raison de ses contenus Yaoi - Yuri - Hentai & Violence.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Perdu dans ses pensées.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Perdu dans ses pensées.   16.08.12 9:54

    Aleksei avait fini sa journée et il décida de se rendre dans l'un de ses lieux favoris. Il avait passé des heures dans ce petit carré de salle. Une salle de musculation, certes petite mais c'est ici qu'il put s'entrainer tranquillement et loin du bruit des autres élèves. Il s'y est entrainé et si entraine encore à l'heure actuelle. Il n'y avait pas grand chose, mais l'humidité ambiante permettait d'accentuer les efforts. Pourquoi ? Tout simplement car la salle se trouvait juste à côté d'un bassin. Il y avait une piscine chauffée et intérieur à quelques mètres de son lieu favori. Il aimait bien, après une lourde séance aller se détendre les muscles dans l'eau. Il ne nageait pas super bien, surtout après de telles séances. Bolganov n'était pas trop frillant de la natation, il savait nager, mais ne prenait aucun plaisir à s'attarder sur la discipline. La salle était maigre en atelier. Il y avait un sac de frappe, deux bancs et une machine. Si on poussait, on pouvait faire au maximum dix ateliers. C'était vraiment maigre face à la grande salle dont dispose l'université. Mais au moins ici, on est souvent seul et surtout tranquille.

    Bon après, Alek' avait souvent la visite de personnes qui allaient nager. Mais il était chose rare de voir quelqu'un le rejoindre sur la piste de musculation. S'était torse nue, que notre jeune homme frappait de toutes ses forces le sac de frappe. Il frappait et frappait encore ... Pas de pause, il fallait tenir le rythme. Un rythme qu'il s'était imposé très jeune et qui lui valut beaucoup de mérite et surtout de victoires. De temps à autres, il passait sur ses pieds et s'amusait à effectuer des appuis dans ses belles basquettes de boxe. Elles n'étaient guère neuve et avaient déjà du vécu. Son short lui tombait juste au dessus des genoux et ses gants, rouges, étaient parfaitement maintenus. L'habitude de se préparer seul, lui avait permis de murir dans cette discipline. Bien sûr notre jeune héros aime plusieurs sport de combat, mais il excelle plus particulièrement dans ce que l'on nomme la boxe "anglaise".

    Etant toujours seul dans cet espace, il avait pris pour habitude d'écouter de la musique à fond pour se stimuler. Les oreillettes dans les oreilles et il était coupé du monde. La seule chose qui comptait, était son adversaire imaginaire: le sac de frappe. Son corps était largement sculpté ... Il n'était pas un athlète pour rien. De larges épaules, des pectoraux bien formés, de long biceps et des abdominaux bien rebondis ... Un corps comme de nombreux hommes aimeraient avoir. Alek' en était fier, mais d'un naturel modeste préférait parfois le masquer sous des couches de vêtements, que de jouer au sexe symbole et dans faire l'éloge toutes les trente secondes. Aleksei n'était pas du tout arrogant, bien au contraire, il préfère se cacher derrière une attitude simpliste que de devoir prendre les gants ! Enfin c'est une façon de parler, en d'autres termes ... Notre jeune athlète s'interdit la moindre bagarre. S'il veut combattre, c'est sur un ring ou devant un sac de frappe et au grand damne jamais face à un être humain.

    La séance s'était bien déroulée, il avait poussé de la fonte et finissait sa petite heure de frappe. Il transpirait comme toute personne qui fait du sport. Sur son front perlait des petites goutes de sueur. Il ne pouvait guère aller dans l'eau de cette manière. Il ôta ses gants, ses chaussures puis ses bandes aux mains. Il rangea le tout dans son sac et le mis dans son casier. Il ne voulait surtout pas perdre ses biens. L'ipod fut rangé dans le sac, ainsi que le short. Direction la douche pour se rincer avant d'aller détendre les muscles. Une fois cela fait notre jeune homme rejoignit le bassin par la gauche. Il n'arborait qu'un simple boxer pour la piscine. Il remarqua que quelqu'un était en train de nager. Il ne l'avait même pas remarquer ... Elle était peut être passée pendant qu'il était occupé sur son sac. Avec la musique à fond, il n'avait rien entendu du tout. Il devrait faire attention au risque de faire une crise cardiaque un de ses jours. Quoique il a encore le temps, sachant que son cœur est en parfaite santé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Perdu dans ses pensées.   04.09.12 2:30

perdu dans ses pensées
codage par palypsyla sur apple-spring

Aujourd'hui était une trop belle journée pour rester enfermé chez soi et de toute façon, il faisait une chaleur à crever dans son studio. Enfin, c'était ce que le jeune homme habillé d'un jean délavé et d'une camisole blanche tentait de se dire. Ce n'était pas dans ses habitudes de sortir à l'extérieur alors qu'il n'avait rien à y faire. Sa rencontre avec la jeune Ayami, quelques jours plus tôt, l'avait quelque peu secoué. Si elle pouvait supporter sa présence, pourquoi pas d'autres ? De par sa nature d'Echoe, Az dégageait une aura sombre et difficilement supportable pour les êtres humains normaux. Peut-être même pour les autres races, il n'en savait rien. Malgré tout, il ne se faisait pas de faux espoirs de rencontrer un autre être comme la demoiselle avant un bon moment. Elle était spéciale, pas de doute la dessus.

Légèrement, il se laissait porter par ses pieds, suivant la route qu'il prenait toujours pour se rendre à l'école. Il avait apporté avec lui son nécéssaire à peinture. Un mini chevalet, une toile, ses pots de peintures et quelques pinceaux. Bref, tout un attirail qui ne passait pas inaperçu. Au lieu de marcher sur le trottoir, il marchait dans la rue, pour ne pas bloquer les passants qui se faisaient de plus en plus fréquents, au fur et à mesure qu'il approchait de l'établissement scolaire. Déjà qu'il trouvait plus qu'incomfortable les regards qui se posaient sur sa personne, ce serait beaucoup trop pour lui s'il devait bousculer quelqu'un et se confondre en excuses.

S'il avait un jour de congé, ce n'était visiblement pas pareil pour tous. Comme à l'habitude, une foule de fumeurs se trouvaient devant l'entrée de l'université ou aux alentours, profitant d'une pause pour en griller une. Azraël les dépassa, respirant au passage une bonne bouffée de fumée seocndaire. Malheureusement pour lui, avec tout son matériel sur le dos, il serait complexe d'atteindre ses propres cigarettes, qui se trouvaient au fond de son sac. Tant pis, il devrait attendre d'avoir trouvé un sujet à peindre et de s'être installé. Parlant de sujet, maintenant qu'il était arrivé à destination, il devait bien en trouver un. Le jeune homme erra pendant quelques minutes, sous le soleil écrasant, à la recherche d'un truc ou d'un objet qu'il pourrait imortalisé sur son canevas. Dans le parc, il trouva finalement un arbre tout rabougris, aux feuilles presque toutes retournées vers le ciel. Demain, il pleuverait, pas étonnant, avec toute cette humidité. Az prit le meilleur angle pour commencer son travail. Il se trouvait sous un plus grand arbre, à l'ombre. Bon d'accord, ce n'était pas le meilleur angle, mais définitivement le plus confortable. Il déposa son sac sur le sol, dans l'herbe, avant de l'ouvrir et d'en sortir son matériel. Une fois son chevalet et sa toile bien installés, il chercha ses cigarettes à travers le fouillis et s'en alluma une. Clope au bec, il commença à peindre.

Autour de lui, le chant des oiseaux se faisait plus présent que nulle part ailleurs dans ce parc. Le jeune homme les attirait comme des vers au soleil. Cependant, concentré à reproduire fidèlement chaque trait du petit arbre, il ne les entendait pas. Ce son aurait suffit à rendre un homme complètement fou, à force, mais chaque fois qu'il peignait, Azraël entrait dans une sorte de transe, obnubilé par son sujet, remarquant les plus petits détails pour que sa mains agile puisse tracer les contours, ajouter la couleur et les ombres. Quelques heures passèrent où il ne bougea presque pas, faisant de simples aller-retours de la main, de ses pots de peinture à son tableau. Puis vint un point où la température extérieur se fit insoutenable. Le soleil s'était déplacé et maintenant, Az se trouvait en pleine lumière. Il fit une pause.

Debout depuis plus de deux heures, il décida de se trouver un coin d'ombre et désert pour s'asseoir, lorsqu'il aperçu au loin un bâtiment qu'il n'avait jamais remarqué jusqu'à maintenant. Un regard en panoramique plus tard, personne en vue. D'une main, il attrapa son sac et se dirigea vers l'endroit. Le jeune homme poussa la porte, qui grinça. C'était une salle de gym. À première vue, il n'y avait personne mais ses oreilles captaient tout de même un son répétitif. Des gants frappant sur un sac de sable, peut-être ? Enfin, il n'était pas un expert en la matière, ça aurait pu être n'importe quoi. Plus loin, sur un mur, il vit des reflets d'eau. Une piscine ? Ses pieds avancèrent d'eux-même, espérant qu'ils pourraient enfin se rafraîchir. Un petit sourire apparu sur les lèvres de l'Echoe, qui avait bien envie d'aller faire trempette. Le temps passé sous le soleil l'avait rendu tout poisseux de sueur et il se sentait sale. Il déposa son sac dans un coin de la large pièce et commença à se dévêtir. Il allait enlever ses sous-vêtements, mais se souvenant qu'il y avait sans doute quelqu'un juste à côté, se ravisa. S'il venait par ici, il n'avait pas envie de devoir fournir des explications gênantes et tout... Une fois en boxers, il se retourna vers la piscine et s'avança vers elle, puis, plongea.

La sensation de l'eau fraîche sur son corps fut excessivement satisfaisante. Rien de mieux, lors d'une journée comme celle-ci, que de se baigner. Azraël était loin d'être un excellent nageur, mais il se débrouillait. Il fit quelques longueurs, s'amusa à regarder ses cheveux blancs se fondre dans l'eau et refit quelques longueurs, plongeant sa tête sous l'eau. Lorsqu'il la remonta, il vit d'abord une paire de pieds. Pas les siens, évidemment, puisqu'ils se trouvaient sous lui, mais ceux d'un homme aux cheveux noirs de jais. Az arrêta tout de suite ce qu'il faisait et un petit rictus de gêne apparu sur son visage. Dans l'eau, il recula, laissant de l'espace à l'autre, allant s'accouder de l'autre côté de la piscine.
Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans ses pensées.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdu dans l'espace!
» Perdu dans les bois...Perdus
» Un flêche perdu dans une forêt feuillus pour toujours
» J'ai louper un proto-drake perdu dans le temps DANS Draénor
» Mentheus, un elfe perdu dans ce monde de brute...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détentoire - section hors rpg :: LES ARCHIVES DU FORUM :: ► Rpg-
Sauter vers: