Forum classé NC-16 en raison de ses contenus Yaoi - Yuri - Hentai & Violence.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Mon ange, sauve moi de ce désordre. » [PV Martel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Mon ange, sauve moi de ce désordre. » [PV Martel]   22.08.12 9:36

    « Mon ange, sauve moi de ce désordre. »



    Il redressa sa chaussette qui recommençait à glisser de sa fine jambe alors qu’on sortait de l’infirmerie. Aujourd’hui, ça devait être le jour. Ils devaient tous s’être passé le mot. « Hé viens ! On va faire chier l’infirmier en lui demandant si on peut rentrer chez nous. » Il était persuadé qu’on complotait contre sa personne ! Bon, ce n’était pas vraiment ça mais c’était tout de même assez fatigant. Quel métier avait-il donc choisi là ? N’importe quoi !

    La sonnerie. Enfin. Ô joie, Ô bonheur… Ô désespoir. Il avait oublié ça aussi. S’affalant sur le petit fauteuil de son bureau où régnait le désordre, il soupira fortement. Vraiment, ce n’était pas le jour du tout aujourd’hui. En plus des élèves un peu trop casse- bonbons, il s’était promis de ranger. Il l’avait promis à Rosita ! Il n’allait tout de même pas la décevoir n’est-ce pas ? Ce serait vraiment moche et méchant de sa part. Et vu que ce n’est pas forcément son genre et bien... Il allait ranger !

    Un petit bon et il était sur pied. Il avait remonté les manches de sa blouse ainsi que ses chaussettes, avait retiré ses chaussures et attrapé un balai. Il le regarda, fronça les sourcils, se gratta les cheveux, et le reposa. Le balai avait quelque chose de bizarre. Soit, il devenait encore plus fou que maintenant, ou alors il essayait de se persuader de quelque chose pour repousser le moment fatidique du rangement. Dans tous les cas, il fallait qu’il s’y mette. L’infirmerie ne ressemblait plus à rien. C’est à peine si on pouvait mettre un pied devant l’autre… D’accord, c’est exagéré. Mais à peine.

    Le bureau ressemblait à un vrai champ de bataille, c’était poussé à l’extrême. Des stylos partout, des papiers par-ci, par-là, des boîtes de médicaments et ce gros livre où il devait répertorier toutes les personnes passées entre ses murs. Ce gros bouquin que personne ne regardait d’ailleurs. Des fois, il oubliait de le remplir, mais ce n’était pas bien grave. Enfin, pour le moment, ça ne l’était pas. Peut-être que plus tard… Puis il y avait ses tiroirs aussi ! Du vrai n’importe quoi. Il y a même des papiers de gâteaux dedans… Des feutres, des crayons de couleurs, des dessins… On dirait une classe de maternelle rien que là. Mais bon… Il avait la flemme.

    Ce n’est pas comme si le sol était totalement en désordre. D’accord, il y a des bouquins un peu partout entreposés dans la pièce alors que la petite bibliothèque –vraiment minuscule, est complètement vide, mais si ça ne rentre pas, ça ne rentre pas hein ! Enfin, disons qu’il n’a pas forcément essayé aussi, de les ranger là les livres. Selon lui, ça donne un peu de cachet à cette pièce toute blanche. Il y avait bien des affiches aux murs, mais il trouve ça bien trop déprimant et les avait décollés il y a peu. Ce n’était pas forcément sérieux tout cela, mais il pensait que s’il y avait des recommandations à faire, il était le mieux placé. Idiot.

    Ce devait bien faire quelques minutes qu’il était resté planté là devant son balai. Allez, ménage, ménage. Mais la flemme s’était emparée de tout son corps et l’envie de quitter son lieu de travail était vraiment, vraiment forte. Enfin, il lui arrivait de ne pas bouger d’ici aussi, quand il n’avait rien à faire et qu’en plus de la flemme, l’ennui se mêlait à la partie. Mais ici, ce n’était pas le cas. C’était une simple flemme. Puis, il doit avouer que le désordre lui convient bien mieux… Il se sentait chez lui ! Non vraiment, je n’ose imaginer l’état de son chez lui. S’il vous invite ; refusez ! Tout de suite, et n’y allez jamais.

    « Hey, Rosita, tu crois qu’un ange tomberait du ciel pour venir m’aider à ranger un peu ? J’sais bien que toi tu l’aurais fait avec le plus grand plaisir, mais c’est un peu dur avec tes bras. Puis, une grenouille, ça tient pas debout ! »
    Il attrapa la drôle de peluche qu’il avait posée sur son bureau et lui tapota la tête à la façon dont on tapotait la tête d’une enfant, comme si sa plaisanterie l’aurait vexé, puis, espérant vraiment un ange, ou même autre chose, pour l’aider, il se mit à balayer enfin. C’était déjà un assez bon début bien que ça ne risquât de ne pas continuer longtemps.
    « L'ivrogne sage est un fou sobre. » ♪
Revenir en haut Aller en bas
 
« Mon ange, sauve moi de ce désordre. » [PV Martel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un "ange" à la couronne.
» Forum RPG d'ange contre démons
» [RESOLUE]Avoir des ailes d'ange
» Costume Ange ?
» [Rp] Une louve aux allures d'un ange...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détentoire - section hors rpg :: LES ARCHIVES DU FORUM :: ► Rpg-
Sauter vers: