Forum classé NC-16 en raison de ses contenus Yaoi - Yuri - Hentai & Violence.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   11.08.12 12:16



✖LUCY & KANAME ✖
« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »


« Oh eeeeh ! Lucy ! Tu te réveilles bon sang ?! »
« Hmmm... Ouais ouais... »

C'est avec toutes les plus grandes forces de ce monde que je venais d'ouvrir mes paupières. Décidément, passer ma soirée, ou plutôt ma nuit à jouer à mon MMORPG favoris ne m'a pas réussi. Mais j'y peux rien moi ! Quand je rentre du bahut, je mange, je me douche, et après, je fais quoi ? Etudier ? Moi ? Jamais. Enfin que quand c'est VRAIMENT important... Et encore. Ou alors quand ma mère me menace de me prendre tout mon maquillage jusqu'à nouvel ordre - même si je ne suis pas un pot de peinture. Je préfère donc m'occuper devant mon ordinateur, souvent à traîner sur quelques réseaux sociaux pour finalement les abandonner pour un magnifique jeux vidéo avec un héros tellement alléchant... Ahlala. Si seulement ce genre de personnage pouvait exister réellement. Vous allez sans doute me prendre pour une difficile parce la majorité des hommes sur Cross Garden sont loin d'être moches et ceci est dû à leurs origines. Depuis que je connais l'existence de ces Chimères, Avariels et compagnie, plus rien ne m'étonne à vrai dire, même s'il est vrai que je m'amuse à les différencier les uns des autres, c'est un bon passe-temps lorsqu'on erre sans but dans cette si grande île. Mon regard s'attardait alors sur mon portable, cette merveille de communication, en effet, il était assez tard... J'ai un tout petit peu trop dormi... Une demie-heure. Génial, je vais encore me faire incendier par les profs. Heureusement que je cours vite, ça m'évitera de me prendre des plus grosses claques si je puis dire. Quel jour on est ? Ah, jeudi... Bon, la semaine est loin d'être finie, malheureusement... Tiens d'ailleurs, qu'est-ce que je vais faire ce weekend ? Il fait chaud, ce serait mieux que je profite du soleil pour aller à la plage... Oh et puis on verra. On s'en fiche après tout.
Je me lève énergiquement de mon matelas, m'étirant de long, en large et en travers, baillant en ouvrant grand ma bouche. Si je ne me dépêchais pas non plus là, ma mère allait tout simplement me tuer, elle qui ne supporte pas que j'arrive en retard. J'ai vingt-et-un ans tout de même, je suis une grande fille, et je pense savoir ce que je fais... Mais bon, elle a toujours tendance à me prendre pour une adolescente de quinze ans, chose que je ne peux pas nier vu ma petite taille et mes airs de gamine. Je fis un tour rapide dans ma salle de bain, prenant à peine le temps de coiffer ma chevelure verte, me contentant ensuite d'un simple trait de liner au dessus des yeux et de mascara pour mettre mes yeux d'une couleur aussi étrange en valeur.
Par la suite, je m'empressais de m'habiller, mettant un simple short et un t-shirt blanc, rien de plus compliqué. Une fois mes converses vertes dans mes pieds, celles-ci se trouvant près de mon lit, je dévalais les escaliers à toute vitesse, ratant d'ailleurs une marche mais à ma grande surprise, je mettais rattraper à la rambarde, sortant de cette cascade avec seulement le genoux éraflé, rougeâtre. Je râlais de ma propre bêtise, ma mère poule débarquait à toute vitesse en bas des marches, affolée.

« C-Ca va ?! »
« Bah oui ! Pour qui tu me prends ! Lucy Nightwalker, avoir mal ? Tu connais pas ? Normal. »

Je laissais un petit rire échappé à la fin de ma phrase, posant enfin mon pied sur le parquet, ma mère m'adressant un chaleureux sourire avant de retourner dans la cuisine. Cette dernière me proposait de quoi manger, mais comme à mon habitude, je refusa. Je ne mangeais pas vraiment, je ne suis pas gourmande, avoir le ventre vide ne me dérange pas, et puis je n'ai pas le temps de grignoter, je devais rejoindre l'université. De ce pas je reprenais ma course, saisissant mon sac au passage devant la porte d'entrée et traversais les rues du quartier résidentiel pour aller jusqu'à l'établissement. J'étais assez sportive, de ce fait, je n'ai pas trop de mal à garder un bon rythme sur une longue distance. Sur le chemin, je me rappelais soudainement que j'avais noté la semaine dernière qu'il y avait un test de math' aujourd'hui... Et merde. Une nouvelle fois je râlais, intérieurement, parce qu'encore une fois, j'allais galérer à mort... Ce n'est pas que je ne m'en souvenais plus jusqu'à ce matin, c'est juste que j'avais eu la flemme d'apprendre un truc qui ne m'intéresse pas et qui ne me fera pas acheter du pain. Mais alors, je me souvenais d'un point important : Kaname. Il est la clef de ma réussite ici, je lui en dois une. Bon élève comme il est, c'est plutôt cool d'être sa contractante. En plus il n'a pas vraiment le choix étant donné que je sors la carte du chantage pour arriver à mes fins.
Une fois à l'intérieur du bâtiment, je constatais qu'il n'y avait plus personne qui traînait dans les couloirs. Bon, j'étais bel et bien en retard rien qu'en entendant les profs commencer leurs cours. Je reprenais mon souffle, tentant de me remémoriser le numéro de la salle.. Oh et puis tant pis, je verrais bien. Courant un peu plus vite tout en tournant la tête à droite puis à gauche pour trouver ma classe, me voilà buter contre quelqu'un, ce qui me fit faire quelques pas en arrière. Je me frottait le nez, ce dernier s'étant bien aplatit contre un os. En relevant les yeux, et à ma grande surprise : Kaname ! J'oubliais de suite la douleur à mon museau, affichant un large sourire enjoué comme à mes habitudes.

« Oh Kaname ! Tu tombes bien ! Toi aussi t'es en retard ? Je me souviens même plus de la salle... Et puis, on a un test je crois, c'chiant p'tain. Je compte sur toi. Et si tu veux pas c'la même chose, sinon tu sais ce qu'il adviendra de notre petit secret. »

M'exclamais-je, comme si c'était normal de le faire chanter là-dessus. Je ne le disais pas méchamment, tout simplement parce que je suis généreuse de nature bien que têtue et lourde. Je laissais un moment mon sac tomber à terre, celui-ci me faisant mal à l'épaule. Je massais celle-ci avec mes doigts fins, continuant de regarder la Chimère droit dans ses yeux rubis.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   12.08.12 11:35

« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »
codage par palypsyla sur apple-spring

« Turn up the lights in here, baby. Extra bright I want y'all to see this. Turn up the lights in here baby. You know what I need, want you to see everything, want you to see all of the lights... »

Le sourire aux lèvres et marchant d'un pas léger, les écouteurs aux oreilles et le son au max, Kaname marchait allègrement sur le trottoir, laissant ses pas le guider vers l'université. C'était un chemin qu'il faisait si souvent qu'il n'avait même plus besoin de regarder où il posait les pieds, connaissant chaque trous dans le trottoir, chaque coin de rue. S'il l'avait voulu, il aurait pu y arriver en quelques minutes seulement, mais il préférait de loin prendre son temps et regarder le décor. C'était une très belle matinée, malgré de gros nuages gris menaçant de leur tomber sur la tête à tout moment. Cette journée s'annonçait plutôt bien, même si elle commençait par un contrôle en maths. Kana aimait bien les maths, c'était une notion qu'il apprenait bien et trouvait relativement facile, pas comme d'autres...

C'est donc en chantant très fort que la Chimère continua son chemin, ignorant les regards parfois intrigués, parfois outrés qui se posaient sur sa personne. Habituellement, il se serait délecté de tant d'attention, mais comme elle venait de minables insectes, elle ne valait pas grand chose. Au loin, il aperçut enfin ce gros bâtiment regorgeant de savoir. Il était loin d'être très accueillant, avec ses hauts murs de pierre et ses fenêtres qui restaient, la plupart du temps, coincées. Plus il se rapprochait, plus il pouvait voir les nombreux élèves s'agglutiner devant l'entrée, certains une clope à la bouche, d'autres simplement assis dehors, attendant que les cours commencent. Pour sa part, Kana entra directement. Il n'avait pas de temps à perdre avec ces futilités. Fumer, paresser, copiner, prendre du soleil... ce genre de futilités.

Contrairement à l'air humide de l’extérieur, l'école était pourvu d'un système d'air climatisé et il y faisait plutôt frais. De toute manière, froid ou chaud, Kaname s'habillait toujours dans le même style. Un pantalon long noir, un chandail manches courtes de la même couleur et son manteau avec les rebords à fourrure. Quand on a l'habitude des flammes de l'Enfer, aucune chaleur terrestre ne nous fait suer. Dans l'entrée, il reconnut quelques visages, certains lui firent signes de la main. Il prit grand plaisir à les ignorer royalement, se contentant de prendre le premier couloir à droite, le chemin le plus rapide pour se rendre à sa salle de classe.

Devant la porte du cours, il y avait deux ou trois personnes qui discutaient tranquillement. Il les reconnus, l'un était normalement assis à sa gauche. Une horloge sur le mur lui annonçait pourtant qu'il était à deux minutes en retard. Il était rare que la porte n'ait pas été ouverte par un professeur à cette heure-ci. Il questionna l'un des élèves sur le sujet. Celui-ci lui répondit qu'il attendait encore le prof, mais qu'il n'était pas certain qu'il vienne. Enfin, ce que tout deux ignorait, c'était que ce matin-là, leur professeur était tombé malade, la diarrhée. Pauvre enfant... Enfin bref, c'était tout ce que Kana avait besoin d'entendre. Il tourna les talons et se dirigea vers la sortie. C'est alors qu'il fut stoppé dans son élan par une tornade verte. Oh, elle. Il l'avait presque oubliée.

« Oh Kaname ! Tu tombes bien ! Toi aussi t'es en retard ? Je me souviens même plus de la salle... Et puis, on a un test je crois, c'chiant p'tain. Je compte sur toi. Et si tu veux pas c'la même chose, sinon tu sais ce qu'il adviendra de notre petit secret. »

Mais qu'est-ce qu'elle pouvait en dire, des mots... Cette fille n'avait visiblement pas besoin de respirer. Kaname leva un sourcil, la regardant de haut pendant quelques secondes, puis soupira. Il était vrai qu'elle le tenait presque par les couilles, avec ce petit secret qu'ils partageait. Après tout, si cela venait à se savoir à l'université qu'il n'était pas humain, cela ruinerait sans doute sa réputation. Et puis Méphisto lui avait demandé de faire profil bas... Maintenant il devait se trimbaler cette petite idiote partout. M'enfin, il devait admettre qu'elle était plutôt mignonne.

« Le test est annulé, le prof n'est pas là. »

Dit-il tout simplement. Sur ce, il fit un léger déplacement latéral et continua son chemin, sans se presser. Puis il changea d'avis. Tant qu'à n'avoir rien à faire... il fit demi-tour et passa un bras autour de l'épaule de la jeune demoiselle.

« Aaaaalors... ma belle et vraiment très gentille Lucy... comment on va ? »


Dernière édition par Kaname Akitsuna le 04.09.12 2:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   20.08.12 15:22



✖LUCY & KANAME ✖
« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »


« Le test est annulé, le prof n'est pas là. »

Puis tout à coup, j'étais prise entre la joie et le désespoir. Je soupirais, agacée, tapant du pied par la même occasion en arquant mes deux sourcils suite à la nouvelle, qui m'avait un peu surprise sur le coup. Il faut dire que le professeur de mathématiques était assez pointilleux, ce qui expliquait mon étonnement.

« T'es sérieuuuuuuuuuux ?! Rooh, bordel... J'aurais pu dormir plus tard. Ils peuvent pas prévenir à l'avance en plus. J'me suis dépêchée pour rien en plus, j'ai le ventre vide aussi tiens. »

M'exclamais-je. Râler ? C'était ce pour quoi je suis la plus douée, sans aucun doute, si on oublie bien entendu le sport et le « j'aimefairechierKaname ». Enfin, pour tout avouer, il se débrouille mieux que moi pour ça, ce qui fait que j'ai tendance à m'énerver assez souvent sur lui, mais depuis notre pacte il se tient un peu plus en fait. Et tant mieux, ainsi je sais que j'ai le dessus. Avoir le poste de dominante m'allait à ravir, je ne pouvais pas être plus comblée qu'ainsi. Si je ne savais pas la vérité sur ce monde d'illusion et de mensonge, j'aurais sans doute été le pantin de cette Chimère malfaisante. Mais heureusement pour moi, je n'ai plus ces ficelles accrochées à chacune de mes articulations, je n'ai rien à lui donner. En revanche, lui, ne peut qu'agir en bon chien-chien obéissant.
Et puis... Je ne pouvais que me vanter d'avoir carrément l'un des redoutables Gardien des Enfers à mes côtés. Enfin... « redoutable »... Ce n'est peut-être pas le mot que j'utiliserais pour ce garçons aux yeux sanglants.
Je le vois toujours comme un simple humain à vrai dire, je n'arrive pas à me dire que j'ai à faire à une bête sauvage, à un des fidèles du Diable en personne... J'ai toujours l'impression de voir devant moi un simple humain, un peu dérangé sur les bords, mais un humain quand même. Mais bon. Je sais que je me trompe sur toute la ligne, et je ne doute pas que les pouvoirs de l'homme qui a passé un contrat avec moi soit aussi puissant qu'on le prétend.

Soudainement je sortis de mes songes, sentant une chaleur inquiétante enrouler mes épaules. Il ne me fallut pas plus de temps pour me rendre compte que Kaname venait finalement se poser à côté de moi, son large sourire habituel dessiner sur son visage machiavélique.

« Aaaaalors... ma belle et vraiment très gentille Lucy... comment on va ? »

Tiens, sentirais-je une pointe d'ironie ou de lassitude ? Je ne sais pas. Je préférais rester sur mes gardes de toute façon, et dans un soupire sec je lui répondis :

« Ca ira mieux quand tu auras retirer tes pattes de là mon cher Kaname.. »

Sur ce, je saisis avec agacement son avant-bras pour le rameuter le long de son corps, lui tirant légèrement la langue, comme une enfant.
Bon eh bien... Nous avons donc une grosse partie de la matinée pour nous. Que faire ? La ville est ennuyante à cette heure là, le monde ne fait que se lever. Embêtée par la situation malgré tout, je me frottais l'arrière-crâne, lançant un dernier regard envers la Chimère. Bon... S'il faut se divertir, il faut le faire avec ce qu'on a. Oh et puis, ça fait un moment que je ne lui ai pas parlé, autant en profiter.
J'enlaçais le col de son haut sombre entre mes doigts fins, le tout doucement contrairement à mes habitudes, commençant à le traîner « en laisse » le long de ce couloir vide. On pouvait entendre les élèves s'agiter dans les classes, les professeurs rouspéter tandis que ceux de notre classe s'éparpillait un peu pour profiter de la chaleur de cet été étouffant.

« Bon... J'ai soif. Tu me payes à boire, hein ? »

Je ne le martyrisait pas non plus, mais j'en profitais pas mal, je devais l'avouer. Qui ne serait pas tenter après tout ? Et il est tellement mignon quand il semble froissé le pauvre chou...
Un énième sourire chaleureux, et je me pointais devant le distributeur en face de la cage d'escalier, les bras croisés, attendant patiemment la réponse de Kaname après l'avoir lâché.

« Et toi ? Je suppose que tu as des choses passionnantes à me raconter... »

On aurait sans doute presque pu lire une pointe de sarcasme à la fin de mes dires, suivis de près par un rictus. Moi, me foutre de lui ? Mais noooon.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   20.08.12 21:29

« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »
codage par palypsyla sur apple-spring

«Ca ira mieux quand tu auras retirer tes pattes de là mon cher Kaname..»

Sur ce, elle enleva son bras de son épaule en lui faisant la grimace. Kana lui lança un regard amusé. Parfois elle agissait vraiment comme une enfant. Elle semblait sur le point de le laisser en plan, avec son air songeur et embêté, puis elle posa son regard sur lui, ce qui le fit sourire un peu plus. À partir de ce moment, il savait qu'elle venait d'arriver à la même conclusion que lui, ils n'avaient rien de mieux à faire que de rester ensemble et discuter un peu. Que cela leur plaise ou non. C'est alors qu'elle attrapa le col de sa chemise entre ses doigts et commença à avancer. La Chimère n'eut d'autre choix que de la suivre, bien sûr. C'était plutôt amusant de se faire traîner en laisse de cette façon, de se faire traiter comme le chien qu'il était, cela rappelait de bons souvenirs au Gardien. D'ailleurs, à les voir ainsi, on aurait vraiment pu croire qu'ils étaient ensemble. Enfin, c'est que les quelques filles qu'ils croisèrent semblèrent penser. Elles dardaient leurs regards noirs sur Lucy et juste pour savoir ce qu'elles pensaient vraiment, Kana fit une petite excursion dans leurs esprits de jeunes femmes en rut. L'une d'entre elle se demandait ce que Kaname pouvait bien lui trouver, une autre ne pouvait tout simplement pas croire qu'il se laissait traiter de la sorte. Une autre, ce qui le fit éclater de rire, s'imagina à la place de Lucy. Il devrait lui dire plus tard, il était certain qu'elle trouverait cela aussi hilarant que lui.

« Bon... J'ai soif. Tu me payes à boire, hein ? »

Elle l'avait entraîné jusqu'à la cage d'escalier, là où se trouvait une distributrice de boissons. Kana ne buvait que très rarement ce genre de trucs, c'était trop sucré, trop pétillant et gazéifié, mais à bien y penser, c'était bien le genre de sa maîtresse d'aimer ces choses imbuvables. D'un geste qu'il voulu empreint d'agacement, bien qu'il ne le soit pas vraiment, il sorti son porte-feuille et avança vers la machine. Kaname choisit un truc au hasard et paya. Ce n'était pas deux malheureux dollars qui allaient lui manquer.

« Et toi ? Je suppose que tu as des choses passionnantes à me raconter... »

Eh eh, elle le provoquait. Le jeune homme avait bien senti qu'elle se foutait de sa gueule et du coup, il avait bien envie de lui raconter comment il avait assassiné une pauvre femme, en compagnie de Vesper. Ou alors comment il avait terminé la soirée, mais bien qu'elle connaisse sa véritable nature, il ne croyait pas qu'elle était prête à entendre ce genre de choses. Il était évident qu'elle le voyait encore comme un humain. Il était dangereux et avait déjà eu l'intention de la tuer, de la décapiter et de boire tout son sang, avant de jeter son cadavre dans les égouts. Si ce n'était pas du contrat qu'ils avaient. Ce contrat, il lui empêchait de lui faire le moindre mal et il se devait de la protéger. Normalement, il serait sensé la suivre partout, mais il n'avait pas cru bon de lui expliquer ce côté de l'affaire.

« Le breuvage de ma maîtresse. »

Il lui lança la canette qui était tombé au bas de la distributrice et décida d'ignorer sa dernière question. Il ne pouvait pas lui mentir. Pas que cela faisait aussi parti du contrat, mais il ne mentait jamais à ses contractants. Question de principe, pour autant que Kaname en ait. Soudainement, en regardant son visage, il eu l'envie irrépressible de l'énerver autant que possible. Un peu comme avec sa collègue Chimère. À bien y penser, elles se ressemblaient un peu, c'était peut-être la raison qui avait poussé Kana à vouloir l'ajouter à son tableau de chasse. Bref, il s'approcha d'elle et passa une mèche rebelle derrière son oreille.

« Tu es toute en beauté aujourd'hui, tu me laisserais t'embrasser ? »


Dernière édition par Kaname Akitsuna le 04.09.12 2:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   02.09.12 15:48



✖LUCY & KANAME ✖
« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »


« Le breuvage de ma maîtresse. »

Un léger sourire arquait mon visage suite à cette appellation, amusée. « Maîtresse »... Comment je devais le prendre exactement ? Comme du foutage de gueule ou bien comme une marque de respect ? Avec Kaname je ne sais jamais à vrai dire. Je ne sais pas lire à l'intérieur de lui, et même si j'avais la faculté de pouvoir entendre les pensées des gens, avec lui, je sais pertinemment que c'était impossible. Il est trop complexe pour moi, et est mon opposé qui plus est. C'est encore plus difficile de chercher à comprendre ceux qui sont loin d'être notre reflet dans un miroir. Lui qui a l'air plutôt mou, renfermé, intelligent, moi je suis plutôt hyperactive, bavarde et assez fainéante sur les bords... Bon d'accord, pas que sur les bords, je suis un peu gentille avec moi-même sur le coup, je dois l'avouer.
J'attrapais le soda entre mes doigts, le serrant fermement en manquant de le faire tomber, maladroite comme je suis. Je ne me rendais pas compte de suite de cela, mais il venait d'ignorer ma question, chose qui attisait ma curiosité. Qu'est-ce qu'il pouvait bien me cacher ? Peut-être qu'il jouait pour faire faire surface à mon côté fouineur. J'aurais aimé prendre le dessus sur moi et ignorer le fait que lui-même m'ait ignoré. Malheureusement, je ne sais pas me contrôler.
Alors que je m'apprêtais à lui faire la remarque, ma Chimère s'approchait de moi, toujours avec cet air plein de malice dans le regard.

« Tu es toute en beauté aujourd'hui, tu me laisserais t'embrasser ? »

En temps normal, une fille aurait rougi avec un comportement aussi entreprenant. Mais quand on connait bien monsieur Akitsuna, on ne se laisse plus piéger. Je m'amusais à ce petit jeu moi aussi, à force, pas au point de devenir comme lui, mais au point où je trouvais le moyen de rire face à sa façon d'être. Je haussais les yeux au ciel, comme hésitante, regardant à droite, puis à gauche, avant de revenir fixer mon interlocuteur, toujours avec un mince sourire en coin.
Je m'approchais de lui, me penchant légèrement en avant, nos visages n'étaient qu'à un souffle tandis que ma main libre se poser délicatement sur son torse. La scène semblait équivoque et assez particulière. Plus d'une fille était déjà venue me demander si j'étais en couple avec ce type, et comme à chaque fois, je ris, puis je grogne que jamais je pourrais aimer un mec comme ça. Je n'ai jamais une une once de sentiment pour lui. C'est juste un pion de mon divertissement. Il m'attire. Pas par amour, loin de là, mais c'est la personne avec qui j'ai passé un contrat.

« Hum... Laisses-moi réfléchir... Non ! »

Mon sourire s'effaçait subitement tandis que je fis un pas en arrière pour dégager de sa bulle. Je n'ai rien contre le contact, mais comme j'ai sans doute déjà du le mentionner, avec lui, c'est différent.

« T'embrasser serait la chose la plus répugnante que j'aurais fait, héhé. Ah et d'ailleurs, tu fais chier à pas répondre à mes questions ! »

Grommelais-je comme une enfant capricieuse.
Dans un grognement je pris ma canette entre les deux mains, retirant la languette et.. C'est le drame. Le soda fait la fontaine et s'étale sur mes vêtements. Je n'ai même pas eu le temps de dire ouf ou de faire un geste de recul que j'avais la peau déjà toute collante. De rage, je balançais le récipient par terre avec toute la force que je pouvais donner, hurlant :

« Aaaah ! Mais putain de merde ! J'suis sûre que t'as fait exprès de la secouer Kaname ! »

Je lui lançais un regard agressif sur le coup. Oui j'avoue que j'aime bien mettre les problèmes sur son dos. Après tout, je ne crains rien.
Je soupirais, essorant le bas de mon t-shirt entre la paume de mes mains avant de secouer les bras et de m'essuyer le visage avec un mouchoir en papier qui se trouvait dans mon sac.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   04.09.12 3:41

« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »
codage par palypsyla sur apple-spring

Oh comme il pouvait aimer la voir sourire ainsi, le regard taquin. Il avait l'impression de se regarder dans un miroir. Il savait à quel point elle le connaissait, bien qu'ils ne se soient rencontré que depuis quelques mois. Elle était l'une des seules personnes à pouvoir l'approcher d'aussi près sans connaître une fin tragique. Elle était aussi la seule à embarquer dans ses petits jeu de séduction à la con, à tous les coups. Kaname pouvait sentir le souffle de sa maitresse sur son visage, ce qu'il était loin de détester, tant ils étaient près l'un de l'autre. Les yeux et un ructus amusés, il attendait le moment fatidique où elle se retirerait en riant. Ce qu'elle ne fit pas. À la place, sa main libre se posa sur son torse, ce qui eut pour effet de faire sourire Kana encore plus. Si elle attendait qu'il abandonne, elle attendrait longtemps. Les yeux de la Chimères dardaient sur les lèvres de Lucy. Il avait vraiment envie de lui voler un baiser... mais juste alors qu'il avançait le visage pour assouvir ses désirs, la belle souffla :

« Hum... Laisses-moi réfléchir... Non ! »

Puis elle fit un pas en arrière, en se foutant de sa gueule et Kaname roula les yeux de déception. Ayant déjà fait plusieurs allers-retours dans l'esprit de sa contracatante, le jeune homme ne connaissait que trop bien les sentiments qu'elle avait pour lui, et c'était loin d'être de l'amour. Une attirance, tout au plus, mais jamais elle ne l'aimerait d'amour. En ce qui concernait ce que lui ressentait pour elle, c'était un peu plus complexe. En plus d'une envie presqu'incontrôlable de la voir baignant dans une marre de sang, il se dit qu'il adorerait probablement se réveiller à ses côtés, un bon matin. Peut-être même plusieurs matins d'affiler, qui sait.

« T'embrasser serait la chose la plus répugnante que j'aurais fait, héhé. Ah et d'ailleurs, tu fais chier à pas répondre à mes questions ! »

Alors elle avait remarqué qu'il avait ignoré sa question. Le demoiselle était peut-être une peu moins stupide qu'il n'y paraissait. C'est alors qu'elle ouvrit sa canette et... qu'elle se retrouva trempée de la tête aux pieds. Finalement non, elle était véritablement idiote. Lorsqu'elle lança la canette sur le plancher, dans un geste impulsif, le jeune homme dût rapidement faire quelques pas de côté pour ne pas se faire éclabousser par le reste de la liqueur qu'elle contenait.

« Aaaah ! Mais putain de merde ! J'suis sûre que t'as fait exprès de la secouer Kaname ! »

Bon sang, ce qu'elle pouvait être mignonne quand elle lui reprochait tout en n'importe quoi. Il avait envie de la croquer. Littéralement.

« Bien sûr, dit-il entre deux sourires, c'est de ma faute. C'est toujours de ma faute. »

Il la regarda essorer son chandail et s'essuyer grossièrment le visage les bras croisés et un petit sourire au coin des lèvres, avant d'admirer l'énorme dégat sur le sol. Quelqu'un allait sans doute glisser et se faire très mal, si quelqu'un ne nettoyait pas rapidement. Raison pour laquelle ils laisseraient le tout comme ça. Justement, au loin, Kaname entendit le son d'un chariot que l'on poussait et celui des clés que le concierge portait toujours sur lui, il devait se sauver.

« Allez, viens. Il ne faut pas que le concierge coince les coupables. »

Sur ce, il attrapa la main de sa maîtresse et la traîna, qu'elle le veuille ou non, dans les escaliers les plus proches. Il monta d'un étage avant d'entrer dans un couloir complètement désert. Là, il la conduit dans une classe vide et relâcha la jeune femme, après l'avoir assise sur un pupitre. Un autre coup d'oeil vers elle, qui était maintenant toute collante. Le bout des doigts du jeune homme l'étaient aussi et il ressentait le besoin de se laver les mains. Il ne supportait pas la saleté, surtout lorsqu'elle se trouvait sur son propre corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   08.09.12 15:40



✖LUCY & KANAME ✖
« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »


« Allez, viens. Il ne faut pas que le concierge coince les coupables. »

J'admirerais toujours ces êtres si différents de nous les humains. Je sais que je n'ai pas l'ouïe fine, mais quelqu'un de normal n'aurait pas pu percevoir le son du chariot provenant des étages du dessous. J'aurais aimé naître Chimère ou Avariel, devenir une personne hors du commun même si je suis certaine que si je l'étais, je le regretterais parce que j'aurais voulu vivre dans l'ignorance de ce monde et mourir idiote. Mais là, j'avais toutes les origines de leurs existences, j'en sais beaucoup plus que n'importe quel brillants scientifiques de Cross Garden, je suis la seule à pouvoir donner une explication aux évènements surnaturels. Non, en fait, je ne suis pas la seule. Il y a un tas d'autres humains qui gardent le secret. Mais bref, là n'est pas le problème.
Kaname empoignait ma main fermement et ne me laissait pas d'autre choix que de me laisser traîner à travers les couloirs. J'eus à peine le temps de saisir mon sac au sol.
Une fois arrivé dans une classe vide, il fit en sorte que je m'assieds sur un pupitre. Très bien. Je le regardais un instant, il avait l'air grimaçant après m'avoir touché. Sans doute à cause du soda qui venait lui coller les doigts, j'avais également cette sensation désagréable un peu partout sur moi même si, par chance, mon t-shirt avait été le seul à être le plus touché par ce petit accident.

Dans un léger soupire je posais mon cartable à côté de moi, en sortant une bouteille d'eau bientôt vide, seul le fond avait du liquide. Je fis signe à ma Chimère de s'approcher de moi en secouant la main, mais la patience n'étant pas mon point fort, je revins saisir son col pour le rapprocher de moi. J'écartais doucement les jambes pour éviter qu'il ne se prenne mes genoux dans le bas-ventre, ça aurait été embêtant pour lui.

« J'te jure, on dirait vraiment un gamin. »

Grognais-je.
Sans ajouter un mot de plus, je pris ses deux mains, posant leurs revers sur mes cuisses et laissait le fond de la bouteille se vider dans ses paumes, quelques gouttelettes venant tomber sur mes jambes nues. J'avais l'impression d'être une mère face à son gosse lorsque je laissais mes doigts passer entre les siens pour laisser le liquide s'étaler à chaque recoins. Je caressais ses mains, ne me rendant pas compte à quel point ce geste pouvait être gênant. J'aime bien venir en aide aux gens, même si je ne porte pas forcément Kaname dans mon coeur. J'avais presque la scène culte du film Ghost en tête, où la jeune femme fait de la poterie et que son amant, derrière elle, commence à lui caresser les mains, le tout sur une musique d'amour. C'est une scène sensuelle, mais celle que j'exécutais face au jeune garçon au regard de sang n'en était rien. J'étais douce, mais plus comme une lionne face à ses petits.
Puis soudainement, mon regard se fit plus strict. Je ne voulais pas faire perdurer ce moment presque câlin, ça me répugnait. Je poussais légèrement Kaname à l'aide de la pointe de mon pieds, appuyant sur ses hanches pour le faire reculer.

« Bon... On continue de se regarder les yeux dans les yeux amoureusement ou on se décide à faire quelque chose de notre liberté ? »

Fis-je avec une grande lassitude. Je restais regarder les fenêtres un instant avant de laisser mon sac tomber par terre, m'étalant un peu plus sur la table de cours, me prélassant comme on peut le faire sur le sable chaud, face à un océan.

code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   11.09.12 17:57

« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. »
codage par palypsyla sur apple-spring

La sensation du soda collant ses doigts ensembles était désagréable et il ne pouvait tout simplement pas le supporter. Si cela continuait, il serait forcé de se les arracher. À cette pensée, il eu un léger sourire en coin. Que ferait sa maîtresse, s'il le faisait vraiment ? Il n'eut pas trop le temps d'y penser, puisque celle-ci venait de déposer son cartable sur le bureau et sortait une bouteille d'eau de son sac. Sarcastiquement, Kana se dit que si elle avait bu le contenu de sa bouteille, aussi peu qu'il en restait, ils ne seraient pas tout collants en ce moment. D'un signe de la main, elle lui demanda de s'apporcher et visiblement, elle ne le trouva pas assez rapide puisqu'elle s'accrocha une nouvelle fois au col de sa chemise pour l'attirer vers elle. C'était fou à quel point ce geste pouvait faire plaisir à la Chimère. Lui qui se considérait comme un chien, avec la belle demoiselle, il était servi. Elle écarta les cuisses en l'attirant toujours plus près.

« J'te jure, on dirait vraiment un gamin. »

Il n'y avait bien qu'elle pour le souligner de manière si désinvolte, mais bon, avec l'expression de dégout qu'il y avait sur son visage alors qu'il essayait de faire disparaître la matière collante du bout de ses doigts, oui, il devait vraiment avoir l'air d'un gamin. Normalement, il lui aurait rétorqué que c'était elle la gamine, pas lui, mais cette fois elle avait bien raison. Il se plaignait d'avoir les mains sales alors qu'elle l'étais complètement, pas très mature. Elle déposa doucement les mains du démon sur ses cuisses, les paumes vers le ciel et y versa l'eau. Ses propres mains vinrent se joindre aux siennes, s'assurant que le liquide nettoyait tout bien comme il le fallait. Comment pouvait-elle être aussi attentionnée avec lui, lui qui tuait pour le plaisir, buvait du sang et la tourmentait chaque fois qu'il en avait l'occasion ? En Enfer, là où le jeune homme avait passé la majorité de sa vie, de tels actes de gentillesse n'existaient tout simplement pas et malgré les quelques années qu'il avait passé sur Terre, il avait encore beaucoup de mal à comprendre des concepts comme l'amitié, la candeur ou l'amour. Pour lui, ces sentiments ne représentait que de la faiblesse. Des faiblesses pouvant être fatales pour les gens comme lui. Il ne connaissait que la manipulation, le désir, animal et sauvage ainsi que l'animosité et s'y contentait. Les sentiments humains ne servaient qu'à détourner un homme de son véritable but, quel qu'il soit. Alors pourquoi lorsqu'elle faisait preuve de tant de tendresse, cela lui plaisait autant ? Étonnement, Kana se surprit à ressentir un léger malaise. Il avait hâte que Lucy stoppe ce geste, mais ne se décidait pas à retirer ses mains. Une pression sur sa jambe et ses hanches le força soudainement à reculer. En regardant le visage de sa maîtresse, il remarqua qu'elle n'avait plus cette expression de douceur, elle semblait plus strict, répugnée ?

« Bon... On continue de se regarder les yeux dans les yeux amoureusement ou on se décide à faire quelque chose de notre liberté ? »

Kaname fit tout pour se reprendre rapidement, en espérant qu'il ne laisserait pas voir son malaise à Lucy. Ces pensées étaient futiles, de toute manière, il ne pouvait pas se laisser distraire par quoi que ce soit. Il se composa un visage neutre, en essuyant ses mains encore humides sur ses pantalons.

« Liberté ? Parle pour toi. Il n'y a pas de liberté possible pour un démon sous contrat. Eh eh. »

Il lui lança un rictus amusé, tout en faisant quelques pas de reculons de plus. Un peu de distance ne pouvait pas faire de mal, après ce petit moment embarassant. Il passa une main dans ses cheveux, les ébourrifants un peu au passage avant de tranquillement se diriger vers la porte de sortie. Il ne regarda pas en arrière pour voir si elle le suivait, mais il l'espérait tout de même un peu. À savoir où ils pourraient profiter de leur temps libre, il n'en avait aucune idée. Peut-être la jeune femme aimerait prendre une douche ? Elle était toujours sale, collante et empestait le soda.
    Désolée. Y'as pas trop d'action. ><
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Paresse. Suspension d'activité totalement injustifiée chez un inférieur. » PV : Kaname
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de suspension de Damoiselle la Procureur
» Vos activité
» [Règle] Suspension
» la suspension du HP
» Sphere des bois profonds, puissante ou totalement naze ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détentoire - section hors rpg :: LES ARCHIVES DU FORUM :: ► Rpg-
Sauter vers: