Forum classé NC-16 en raison de ses contenus Yaoi - Yuri - Hentai & Violence.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 «Encore une peluche ? À ton âge ?»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: «Encore une peluche ? À ton âge ?»   08.08.12 5:40

Encore une peluche ? À ton âge ?
codage par palypsyla sur apple-spring

Cette journée était décidemment de plus en plus bizarre. Tout d'abord, lorsqu'elle s'était réveillée ce matin là, elle se trouvait dans l'une des tasses géantes du parc d'attraction, bien emmitouflée dans une bâche verte kaki, dans une position plus qu'inconfortable. Comment elle s'était retrouvée là ? Elle n'en avait pas la moindre idée, mais son petit doigt lui chuchotait à l'oreille qu'elle s'était peut-être un peu trop amusée avec son ami l'alcool la veille. Et merde... Encore heureux que le parc ne soit pas encore ouvert, il y aurait eu, quelque part dans sa matinée, un certain malaise. Malgré son grand inconfort, Lena restait là, les yeux demi-clos et l'esprit toujours embrumé par le sommeil. Visiblement, le soleil venait à peine de se lever et ce qui l'avait réveillée, c'était le chant des oiseaux. Sans grand succès, elle tenta de se remémorer les évènements de sa soirée. Elle savait qu'elle s'était trouvé assez d'argent pour s'acheter à boire. Une bouteille de vodka, sa boisson préférée, et une brique de lait à la fraise. Bon d'accord, le mélange n'était pas terrible, mais c'était tout ce qu'elle pouvait s'offrir. Dernièrement, elle avait été virée d'un petit job à mi-temps. Son patron s'était rendu compte qu'elle volait dans la caisse et l'avait évidemment mise à la porte. En bref, Leny avait préférée la boisson à la nourriture, comme toujours.

Soudainement, un mouvement sur sa gauche attira son attention. Elle dû étirer la nuque, histoire de voir ce qui se trouvait de l'autre côté du banc, derrière le mécanisme permettant de tourner la tasse. Une peluche, ce n'était qu'une stupide peluche en forme de chat, qui venait de tomber sur le côté. Elle était toute rapiécée, l'une de ses oreilles était rose, contrairement au reste de son corps qui était d'un joli noir délavé. Un morceau de tissus vert pomme recouvrait un trou sur l'une de ses fesses et ses yeux étaient faits de boutons. Ces boutons... la regardait directement dans les yeux. La petite Leny se sentit comme épiée, par cet animal plein de rembourrure, comme s'il était vivant et qu'il n'attendait que son réveil. Pendant un court moment, elle fut hypnotisée par le néant de ce regard inanimé, certaine qu'il se mettrait à bouger de lui-même, grâce à une quelconque volonté divine venant d'on ne sait où. Elle rompit le contact visuel, de peur que cette poupée maléfique puisse lire chacune de ses pensées. Elle fichait la trouille cette peluche. Enfin bon... maintenant qu'elle était bien réveillée, elle lui jeta un regard plein de mépris puis se débarrassa de sa couverture de fortune et se mit en position assise, ce qui lui permit d'avoir une vision panoramique de ce qui l'entourait. À perte de vue, ce n'était que stands de jeux de foire et stands de nourriture extra calorique, mais surtout, l'endroit était plein de manèges. Elle détestait les manèges. Surtout ceux qui montent hauts et vites. Et plus ils montaient hauts, plus elle les détestait. À sa droite, une grande roue et quelques montagnes russes, à sa gauche, un bateau pirate et des balançoires... Tout un tas d'autres conneries dans le même genre défilaient devant ses yeux, snas oublier les tasses géantes.

Elle poussa un soupir et dans un geste désinvolte, attrapa sa veste qui traînait par terre et l'enfila par dessus son petit haut révélateur. Allez, il était temps de se bouger un peu ! Elle s'étira de long en large, commençant par les bras, descendant vers ses jambes et ses chevilles, avant de faire quelques torsions de bassin. Plusieurs de ses os émirent des craquements sourds, rien de plus normal, après avoir passé toute une nuit dans une tasse.

« Bordel, ça fait du bien... »

Elle leva une deuxième fois les mains vers le ciel, poussant comme si elle tentait de déchirer la couche d'ozone avec le bout de ses doigts, puis relâcha lâchement ses muscles, laissant retomber ses bras de chaque côté de son corps menu. Elle bailla aux corneilles, puis, ouvrant les yeux de nouveau, son regard se posa directement sur la peluche. Ce qu'elle pouvait être moche. Et comment s'était-elle retrouvée là, avec elle ? Ce ne pouvait pas être une coïncidence. Pas totalement, en fait. Dans un râlement, elle l'attrapa, juste avant de sortir de cette énorme et hideuse tasse jaune. Lena ne quitterait pas le parc tout de suite, elle avait bien envie de faire le tour. Au loin, le soleil colorait le ciel d'une belle teinte orangée, sans doute le parc ne tarderait pas d'ouvrir ses portes. Peut-être trouverait-elle un truc appétissant à se mettre sous la dent ?


Dernière édition par Lena Katerina le 05.09.12 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: «Encore une peluche ? À ton âge ?»   10.08.12 7:33

voleuse !

icons (c) recadrage by wenus.

Elle l'avait perdu. Elle l'avait cherché toute la nuit. L'aube se levait et les magnifiques étoiles qui ornaient la toile nocturne disparaissaient. La jeune fille cherchait sa peluche, cette chose était un peu comme un journal ; plus jeune, quand la tristesse la prenait c'était à cette peluche qu'elle se confiait, c'est donc quelque chose de précieux pour elle. De plus, cet objet est aussi vraiment important en tant que Chimère, sous contrat, des pouvoirs étranges lui sont conférés grâce à cette peluche. Un exploit venait de se produire, l'impatience ne commençait qu'à monter, c'est rare que Six' garde son calme si longtemps, mais là, ça commençait à bien la foutre sur les nerfs. Elle parcourait à nouveau les endroits susceptibles d'héberger la peluche, et maintenant, c'était au tour du parc d'attraction où elle s'était baladée hier, en fin d'après-midi, car il faut dire aussi que la demoiselle est pas mal occupée en ce moment, se trouver un contractant est une chose primordiale, parce-que sinon … Le serpent deviendrait limace ; ce serait honteux, jamais elle ne pourrait l'accepter, jamais. Maintenant, la majestueuse grille du parc lui faisait face, un homme venait tout juste d'arriver pour ouvrir. Une fois l'entrée possible, elle ne se gêna pas d'entrer en bousculant le membre du personnel qui la saluait et lui indiquer le prix d'une place adulte … Bah oui, pour faire les manèges faut payer. La chimère n'en avait qu'à faire, elle entama une marche rapide et disparut de la vue l'homme, scrutant les moindres endroits du parc où elle aurait été d'un regard perçant, les sourcils froncés. Parcourant le parc sans en oublier un moindre passage, sans ne rien oublier, les toilettes comme les manèges, les buissons comme les poubelles, partout. La patience s'estompait de plus en plus.

« Mais merde quoi ! Où est-ce qu'elle est ?! » Gueulait-elle au beau milieu du parc, serrant les dents pour ne pas s'emporter d'avantage.

La chimère arrivait près des stands, une bonne odeur de sucre vînt lui chatouiller les narines, un stand de barbe à papa, pas loin. On aurait pu dire que ses jambes réagirent plus vite que son cerveau, avant même de se demander si elle en souhaitait une, elle faisait face à l'homme qui s'en occuperait.

« Une barbe à Papa. » Lança la jeune fille d'un ton sec et froid, sans s'il vous plaît, ni bonjour, rien.

Il s’exécuta, que pouvais-il faire après tout ? ''Pas de mot magique, pas de barbe à papa'' ? Il se serait surtout retrouvé à l'hôpital et aurait passé pour un gros blaireau. Cette fois-ci Six' fit l'effort de payer, car après tout la sucrerie était balèze. Elle reprit tranquillement sa marche, d'un air plus apaisé, elle avait quelque chose de sucré sous la dent, alors ça allait mieux, oui. D'ailleurs, si sa peluche est ici et qu'elle arrive à mettre la main dessus, la brune ne se privera pas de faire un come back en enfance et de tester quelques manèges. Mais pour commencer, il fallait déjà retrouver son bien. Elle y réfléchissait, mais peut-être lui avait-on volé ? Ce chat était tellement mignon après tout, mais ce serait horrible, surtout qu'il est relié à la Chimère et que ce n'est pas juste un doudou ordinaire … Bizarrement, elle foutait la frousse à beaucoup de monde, mais pour autrui, ce n'est censé être qu'une ''peluche''.

Une fois sa barbe à papa terminée, elle jeta le bâton de bois dans une poubelle et reprit sa recherche, elle avait presque déjà fait le tour du parc, mais toujours rien. Oui, quelqu'un avait du la prendre et maintenant il serait vraiment difficile de la retrouver … Quel malheur, la demoiselle n'osait même pas y penser. Mais … Mais … Peut-être même qu'elle a été jetée dans le lac … Peut-être que des sales gosses lui ont fait du mal … Elle se prit le visage entre les mains, la paranoïde commençant à l'embarquer, si cela s'avèrait vrai … Elle pétera un plomb sur la première personne passant. De plus, la fatigue commençait à apparaître sur son visage, deux jours de suite qu'elle ne dormait pas, la vieille elle était scotchée devant la télé à regarder un film de zombies, cela plaisait tellement à son bec qu'elle dût ensuite en mettre un autre, puis encore un … Tout en engouffrant des fraisiers bien sûr.
Elle se claqua mentalement, tentant de reprendre ses esprits, et effacer l'horrible idée qu'on ait fait du mal à son minou. Puis alors qu'elle approchait vers la fin du parc, au loin … Elle aperçut …

« MA PELUCHE ! »

En effet, le chaton se trouvait dans les bras d'une jeune brune coiffée de deux couettes et … Légèrement vêtu. D'un geste bref et rapide elle attrapa la peluche et l'arracha des griffes de cette inconnue, la serrant contre elle en portant un regard noir vers la demoiselle.

« Pourquoi tu l'avais ? » des paroles froides, un regard noir. « Ne touche pas aux affaires des autres. »

Persuadée que cette fille lui avait piqué sa peluche, elle lui en voulait, c'est d'ailleurs quand elle en a après quelqu'un que Six' fait l'effort de parler ... Disons un peu plus que d'habitude.


codage par palypsyla sur apple-spring
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: «Encore une peluche ? À ton âge ?»   05.09.12 2:05

Encore une peluche ? À ton âge ?
codage par palypsyla sur apple-spring

Cela ne faisait qu'à peine dix minutes que la demoiselle explorait le parc, qu'elle tomba nez à nez avec les premiers clients. Rien de bien intéressant en fait, juste une famille. Elle n'avait pas envie de s'attaquer à cinq personnes en même temps, surtout alors qu'elle venait tout juste de se réveiller. Son ventre la rappela toutefois à l'ordre, elle devait véritablement se trouver quelque chose à manger. En grommelant, elle passa son chemin. La petite famille la suivirent du regard alors qu'elle disparaissait entre deux stands de jeu. C'était qu'avec son léger habillement, ses yeux cernés et le long katana qu'elle portait à la hanche gauche, elle ne faisait pas vraiment clientèle habituelle du parc.

« Aaaargh, j'ai faim. »

C'est alors que son nez capta une délicieuse odeur, venant d'un peu plus loin. Son regard se dirigea immédiatement là où elle sentait cet alléchant parfum, pour y voir un stand de saucisses... La salive lui monta à la bouche. Ses pas la menèrent juste en face de l'étal, qui sentait toujours plus fort, au fur et à mesure qu'elle approchait. Puis quelque chose attira son attention. Une véritable furie s'avançait vers elle, le regard fou. Pendant un petit instant, elle cru qu'elle allait la happer et qu'elle la plaquerait au sol, mais non. Tout ce qu'elle fit, ce fut de lui prendre l'horreur qu'elle avait toujours dans la main, cette peluche.

« Pourquoi tu l'avais ? Ne touche pas aux affaires des autres. »

Cette meuf avait l'air d'être une vraie salope. Lena la détesta tout de suite. Bon d'accord, elle était plutôt jolie et tout, avec ses cheveux bicolores et son air offusqué, mais juste à sentir son odeur infernale, la demoiselle ne pouvait déjà pas la voir en peinture. Elle lui avait arraché l'horrible chose des mains, geste qu'elle trouva tout d'abord, très rude de la part de la jeune femme. Enfin, ce n'était pas parce qu'elle y tenait, ça c'était certain, elle trouvait même assez rassurant de ne plus avoir à traîner ce doudou immonde, mais elle n'avait pas l'habitude qu'on lui arrache des trucs des mains. Elle prit un air renfrogné et comme l'enfant qu'elle était, se mit à lui hurler dessus.

« NON MAIS ÇA VA PAS ? PREND LA TA PELUCHE DE MERDE, J'EN AI RIEN À FOUTRE MOI ! »

Puis elle regarda son adversaire de la tête au pieds, avant d'éclater d'un rire snob et enfantin. En analysant bien le physique de la femme, il était clair qu'elle était beaucoup plus vieille qu'elle. Lena, qui se considérait déjà trop âgée pour se promener avec un tel objet, elle trouvait d'autant plus ridicule que Sixtine tienne autant à ce chaton délabré. D'un pas léger, elle fit le tour de la demoiselle, la fixant de bas en haut, continuant de rigoler sur son compte.

« T'es pas un peu vieille pour ce genre de truc ? »

Elle revint se planter devant la jeune femme, une expression amusée sur le visage.

  • OMG, je suis désolée. J'avais oublié que je n'avais pas terminé mon post. Je comprendrais que tu m'en veuille. ><
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «Encore une peluche ? À ton âge ?»   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Encore une peluche ? À ton âge ?»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Galons, ours en peluche et accueil chaleureux
» peluche rogue
» Peluche sage mais enflammée - Future cercle 14x - PVM
» [Résolu][Sims 3] Peluche
» Chgt item : 1 Toad en peluche et killzone 2 blisté [14/12]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détentoire - section hors rpg :: LES ARCHIVES DU FORUM :: ► Rpg-
Sauter vers: