Forum classé NC-16 en raison de ses contenus Yaoi - Yuri - Hentai & Violence.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée ordinaire. [PV Meilyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une journée ordinaire. [PV Meilyn]   21.07.12 12:00

Une journée ordinaire...
................commence toujours par un putain de rayon de soleil.


    Ce matin là, ce rayon avait heurté le visage d'Azra de manière plutôt brutale, se faufilant sournoisement entre les rideaux entrouverts. Quoi de plus désagréable que de se réveiller avec l'impression que vos paupières prennent feu ? Pour ajouter à la torture, le jeune homme s'était pris une cuite monumentale la veille, cuite grâce à laquelle son cerveau semblait imploser dans sa boîte crânienne. Il aurait bien refermer les rideaux et tenter de se rendormir, mais il avait école aujourd'hui, alors c'était hors de question. C'est donc avec l'envie de se faire hara-kiri qu'il se força à se lever, se doucher et s'habiller, prendre ses clés, ses cigarettes, son sac et son katana, puis sortir de son studio. Dehors, la température était splendide. Le soleil brillait déjà haut dans le ciel, pas un nuage en vu et un léger vent frais venait briser la chaleur torride. Azraël s'alluma une cigarette. Dès qu'il mettait les pieds dehors, s'était devenu comme un genre d'automatisme. Il marchait d'un pas rapide, pressé d'arriver en cours. C'est à ce moment qu'il se dit qu'une montre serait un achat fortement utile. Il ne possédait même pas d'horloge chez lui... quel boulet. Il ne fallait pas se demander pourquoi il était toujours en retard. Quoi qu'il en soit, Azra pressa la cadence, soucieux d'être à l'heure.

    Enfin, il la voyait, l'université. Ce grand et haut bâtiment de béton qui semblerait sinistre, si ce n'était pas de toute la verdure l'entourant. Son parc était si énorme, qu'il pourrait y tenir une scène de spectacle et une foule en délire. Azra le traversa en diagonal, comme à son habitude, avant de s'arrêter devant l'entrée vitrée de l'école. Il jeta son mégot par terre, sans plus de cérémonie, puis entra. Le contraste de la chaleur extérieur et l'air froid et climatisé de l'intérieur le fit frissonner. Il y avait beaucoup de monde, le hall était bondé. Peut-être une sorte d'activité organisée par l'université... il n'était pas au courant. Et puis de toute façon, il n'aimait pas trop les foules et n'y aurait sans doute pas participé. Le jeune homme dû se forcer un chemin jusqu'à l'escalier le plus proche, il monta de trois étage... et se retrouva devant une porte close. Visiblement, il n'y avait plus personne dans la salle de classe. L'horloge posée au mur indiquait une heure. Une heure trop tard. Azra poussa un soupir et de la main gauche se massa les tempes. Il avait encore manqué un cours. Peut-être devrait-il arrêter l'alcool les jours de semaines ? Il faudrait y penser.

    Enfin, il était venu jusqu'ici, il ne retournerait sûrement pas tout de suite chez lui. Le hall, non merci, trop de monde. Il tenta d'ouvrir la porte de la classe, mais elle était verrouillée. Ah non... il n'avait vraiment pas envie de se retaper tout le chemin jusque chez lui... Soudainement, il eu envie de voir le ciel. Il se mit donc à la recherche d'un escalier bien spécifique, qui lui permettrait de monter sur le toit. Là c'était certain, il n'y aurait personne et il pourrait flâner tranquille. Peut-être même étudier un peu, pourquoi pas ? Peut-être Tori viendrait-il le voir... Étonnement, il n'eu qu'à suivre les indications pour y arriver. Comme prévu, l'endroit était désert. Azra prit donc place sur le rebord du mur, laissant ses pieds flotter dans le vide. La vue était époustouflante, il pouvait voir presque l'île entière ! Il laissa son sac retomber sur le sol et détacha son katana, qui se retrouva au même endroit. Quel endroit paisible... Un sourire se dessina sur ses lèvres. Azra prit une grande bouffé d'air frais, puis remarqua un petit moineau noir se dirigeant vers lui. Tori. Il l'avait repéré. Le jeune Echoe tendit le bras et l'animal vint s'y poser doucement. Étrangement, ce petit oiseau n'avait jamais siffler une seule note...
Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée ordinaire. [PV Meilyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée Ordinaire dans la vie de....
» [Shaori] Une journée ordinaire
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détentoire - section hors rpg :: LES ARCHIVES DU FORUM :: ► Rpg-
Sauter vers: